Au gré des marées fête ses 7 ans de création !

Au gré des marées fête ses 7 ans de création et devient l’événement incontournable de nos hivers. Depuis, plusieurs œuvres d’art en bois flotté ont été créées, certaines de taille impressionnante, et jalonnent le canal du Moïsan en créant le chemin de la Coustille.

Fruit du travail de sculpteurs en résidence, la fête de la Coustille marque la volonté de faire perdurer la tradition de la Coustille, une coutume ancestrale visant à redonner vie au bois flotté après l’avoir ramassé sur les plages.

Autrement dit : Aller glaner sur la plage, les jours de fortes marées, et ramasser les déchets rejetés de l’océan (bois flotté, flotteurs en liège ou en plastique, restes de filets, cordages, de gouvernails, de casiers de pêche, bouteilles, récipients, jouets, coquillages, etc.) et les transformer en créations originales !

Chaque « coustilleur » est un fouineur : il part souvent sans idée précise et ramasse n’importe quoi. La récolte varie au gré des objets trouvés ; il arrive même que des morceaux de bois soient rejetés en cours de route : une trouvaille inespérée nous fait abandonner l’objet ramassé précédemment.

Cet événement est également l’opportunité de sensibiliser petits et grands au respect de la nature, de sa faune et sa flore.

Différentes animations sont proposées pour tous les publics : ateliers créatifs bois flotté, visites, histoire maritime de Vieux Boucau, conférences, balade en pinasse et marché du bois flotté ou regroupant des exposants travaillant le bois flotté.